Le Nord-Kivu dit non à l’exploitation du pétrole dans le Lac Edouard et le reste du parc national des Virunga

Le Nord-Kivu dit non à l’exploitation du pétrole dans le Lac Edouard et le reste du parc national des Virunga

C’est sous une forme de pétition lancé par la fédération des comités des pécheurs individuels du lac Edouard FECOPEIL en abrégé, que cette organisation a pris l’initiative de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, non au kidnapping et l’insécurité dans les sites, villes et villages riveraines dans le paysage Virunga. Oui à la promotion d’une pêche responsable l’énergie renouvelable non polluante et l’écotourisme pour le développement durable afin de contribuer à la paix et à la stabilité à l’Est de la RDC.
Ils sont pêcheurs individuels et artisanaux au lac Edouard partie congolaise dans le Parc National des Virunga à l’Est de la République Démocratique du Congo, réunis au sein de la fédération des comités des pêcheurs individuels du lac Edouard, qui profitent de l’occasion du grand évènement de la musique et de danse africain le Festival Amani 2019 dans sa 6ème Edition qui s’est tenu à Goma en date du 15 au 17 février 2019 pour transmettons une pétition ayant collecté 8 011 (huit mille onze) signatures des festivaliers (ières) congolais (es) et autres venus de tous les coins du monde entier.
Ces signatures expriment leur engagement à préserver les écosystèmes naturels du parc national de Virunga, site du patrimoine mondiale et le lac Edouard en particulier au regard de services Eco systémiques innombrables dont les congolais et toute l’humanité bénéficient depuis la création de la planète terre jusqu’à nos jours. La pétition est adressé premièrement au président de la république démocratique du Congo lui en tant que garant de la nation Congolaise de recevoir et prendre en considération les différentes recommandations des festivaliers afin de sécuriser le Parc National des Virunga, les cités, les villes et les villages dans le paysages Virunga surtout mettre fin aux massacres perpétuels observés dans la région de Beni et préserver les écosystèmes naturels du PNVi et les ressources halieutiques du Lac Edouard pour un développement durable tout en contribuant dans la lutte contre le réchauffement planétaire.