Nord-Kivu : La menace contre le CTE constitue les obstacles au travail de riposte

Nord-Kivu : La menace contre le CTE constitue les obstacles au travail de riposte

Une nouvelle attaque contre un CTE de la maladie à virus d’Ebola ce 26 Fév. 2019 dans la ville de BUTEMBO. Des hommes armés ont mis le feu sur les installations basées dans la cours de l’ITAV. Le plus grand centre de pris en charge des cas de la maladie a virus d’Ebola de la ville est parti en fumé. Au moins 10 malades et plus d’une vingtaine des personnes sous observation se sont retrouvé à nouveau dans la communauté à la suite de la dernière attaque attribuée a des hommes qui dénis l’existence de la maladie a virus d’Ebola dans la partie nord de la Province du NORD-KIVU. Le ministre national en charge de la santé condamne ce nouvel incident. Pour OLLY ILUNGA l’attaque ciblée contre les Centres de Traitement de la Maladie a Virus d’Ebola dans la ville de BUTEMBO illustre bien le niveau élevé de résistance contre le travail de riposte sur le terrain. L’Epidémie en cours dans BENI-BUTEMBO est la plus longue et très meurtrière jamais enregistrée en RDC. Six mois après le début de l’épidémie l’autorité sanitaire ne craint que la RDC soie déclarée pays à risque


Rédaction