Nord-Kivu : Un centre de transit des agents de l’OMS brulé à Lubero

Nord-Kivu : Un centre de transit des agents de l’OMS brulé à Lubero

Le centre de transit des agents de la riposte-Ebola vient d’être incendié ce jeudi 14 mars matin par des inconnus. Ce centre est situé à Mambowa, à l’Est de la RDC Ils ont d’abord saboté l’hôpital de référence de Mambowa, géré par la Communauté baptiste au centre de l’Afrique « CBCA ». Les assaillants ont détruit des véhicules de l’équipe de riposte et une jeep de la CBCA trouvée sur le lieu de l’attaque. Des indiscrétions révèlent que cet acte aurait été dû au manque de collaboration entre les agents de l’OMS et les groupes armés du coin qui, par colère s’en ont pris au CTE (Centre de traitement Ebola). L’honorable KAKULE SAASITA, un élu du coin condamne cet acte et appelle les jeunes de sa circonscription électorale à ne pas emboiter le pas des ennemis de la paix. Ce député provincial nouvellement choisit à Lubero fustige également l’absence des forces loyales de la RDC et de l’autorité de l’État. « J’avais suivi en 2014 l’administrateur de Lubero qui disait que lui ne contrôlait que 15% du territoire. Je pense que jusqu’aujourd’hui la situation reste-la même. Le pouvoir devrait fournir beaucoup d’effort pour éradiquer les groupes armée locaux tout comme internationaux et avec ça nous devrions savoir qui définitivement est en train d’orchestrer ces attaques ; à défaut de quoi nous ne cesserons de dire que les services Étatiques sont impliqués d’une manière ou d’une autre car la faiblesse de l’État ne doit qu’incomber qu’à l’État ». Conclut l’Honorable KAKULE SAASITA. Pour rappel, deux centres de traitement de la maladie à Virus Ebola ont été brulés en février dans le territoire de Butembo. Ceci se suit souvent par la perte en vies humaines, la propagation du virus et dommage des biens des valeurs.


Ghislain Baraka