Butembo : MSF suspend ses activités humanitaires, un coût dure pour le travail de riposte contre la maladie a virus d’Ebola

Butembo : MSF suspend ses activités humanitaires, un coût dure pour le travail de riposte contre la maladie a virus d’Ebola

L’un des partenaires clé du ministère de la santé dans la riposte contre la maladie a virus d’Ebola suspend ses activités dans la ville de BUTEMBO, Médecins Sans Frontières annonce également dans son dernier communiqué le retrait momentané de son personnel de la ville de BUTEMBO en réaction à la nouvelle attaque d’hommes armés contre le CTE installé dans la cours de LITAV pendant la nuit de mercredi 26 fév. 2019, attaque survenue moins d’une semaine après celle menée cotre un autre centre de traitement des personnes affectées par la maladie a virus d’Ebola dans la même ville a KATWA. Médecins Sans Frontières annonce avoir perdu tout son matériel de travail et certain de ses véhicules affectés à la riposte quand le site a été incendié par des hommes armés. L’insécurité qui prévaut dans la zone d’intervention reste l’une des contraintes majeure qui complique le travail de riposte sur le terrain. L’OMS condamne le dernier incident et se déclare très préoccupée par les conditions difficiles de travail sur le terrain marqué notamment par un climat de sécurité qui reste l’un des obstacles contre l’éradication de la maladie a virus d’Ebola dans la province du NORD-KIVU

La rédaction