Congo peace network fait la promotion durable de la paix dans l’aspect genre au festival amani 2019

Congo peace network fait la promotion durable de la paix dans l’aspect genre au festival amani 2019

Sensibiliser d’avantage la femme et réarmer son moral pour son implication active et totale dans la gestion de la chose publique, c’est l’un des objectifs et moyens à travers lesquels Congo Peace Net Works a participé pour la construction de la paix dans la région à travers la sixième Edition du festival Amani. En conférence au premier de cette fête de musique pour la paix, Congo Peace Net Works parlait à la jeunesse, avec des thématiques adaptées et plus qu’interpellateurs pour les femmes en particuliers et tous les jeunes hommes genrés.
Nous revenons des scrutins du trente décembre 2018,bien des femmes ont eu à postuler, malheureusement aucune d’elle n’a été choisi par le peuple, voilà pourquoi nous tenions à cette rencontre avec cette jeunesse à majorité femme pour s’interroger sur les vraies causes qui font que la femme soit encore derrière l’homme quand on parle de la vie politique du pays. A d’abord expliqué Me Wiston MUPEKAS assistant au programme de justice et droits humains au sein de CPN. La volonté ici ne pas de vous faire plaisir avec des bons discours féministe, fessait-il remarquer aux participants, ici il est de question de se dire la vérité, même les trente pourcent réservé pour la femme par notre propre constitution, des fois on manque même qui placer.
Surprenant discours aux yeux de quelques jeunes femmes visiblement motiver à faire la différence dans le présent et futur, bientôt, je dis bien bientôt et pourquoi pas maintenant tout ça va prendre fin s’exclamait l’une d’entre elle assise à gauche aux premières places de la salle. Grace à Congo Peace Network je me suis révoltée, je révolte les autres aussi et futur pour la lutte du genre est rose .Bientôt, la société aura désormais à se poser des questions quand il faudra choisir entre jeune à placer quelque part et désormais les places ne seront plus des biens acquis pour les seuls hommes, même eux pour y accéder, il faudra mériter, nous le disait-elle à sa sortie de la salle visiblement galvanisée moralement.
C’est aussi pour la promotion durable de la paix que CPN a été au festival Amani, son implication auprès de la jeunesse et des cadres sociaux étant à nouveaux des éléments motivateurs sans pareil. Ainsi la femme et toute la communauté doivent comprendre, la femme est appelé à replacer, refaire ses méthodes comprendre que le combat du genre ne s’arrête pas sur ce que la femme fait dans la cuisine, c’est aussi une guerre de responsabilité, un atout pour le développement d’une société équitable et respectueuse des droits.