Crise à l’UNPC : Le collectif des journalistes pour le respect et la dignité rejette la réélection de Kasonga Tshilunde

Crise à l’UNPC : Le collectif des journalistes pour le respect et la dignité rejette la réélection de Kasonga Tshilunde

Dans une déclaration faite mardi 06 octobre à Kinshasa, le collectif des journalistes pour le respect et la dignité (CIRD) rejette en bloc l’élection de tous les membres du nouveau comité du bureau de l’union Nationale de la presse en générale et la réélection à la tête de l’UNPC de Joseph Boucar Kasonga Tshilunde , candidat à sa propre succession.

« Nous dénonçons l’instrumentalisation et la caporalisation à vil prix de la presse congolaise par certains politiques, car le congrès de Muanda qui pouvait résoudre les problèmes majeurs de la presse a plutôt plongé la corporation dans une crise profonde qui commence dès aujourd’hui. »

Le collectif des journalistes pour le respect et la dignité dénonce aussi l’éviction de certains journalistes ayant fait le déplacement de Muanda pour une couverture médiatique par le comité d’organisation de cette « messe noire. »

En outre le CIRD réitère son appel à la convocation des États généraux de la presse devant aboutir à la création d’un ordre des journalistes congolais .

Par ailleurs, les membres de cette structure pour le respect et la dignité réitèrent leur soutien au patriarche Malembe Tamandiak et à tous les aînés de la profession victimes des insultes de la part d’une frange des journalistes par accident.

Francis Ndjadi / Kinshasa