Exetat 2019: les épreuves hors sessions, officiellement lancées, pour 47635 candidats finalistes au Nord-Kivu

Exetat 2019: les épreuves hors sessions, officiellement lancées, pour 47635 candidats finalistes au Nord-Kivu

Lancé ce jeudi 02 Mai les épreuves hors session de l’Examen d’Etat session 2018-2019 dans toute l’étendue de la République démocratique du Congo, pour la province du Nord-Kivu, c’est le ministre provincial Valerien Mbalituirande qui a lancé cette compétition au Complexe scolaire TEREZA MIRA choisi comme le centre officielle pour le lancement. Pris parole au nom du gouverneur de province, le ministre en charge de l’administration du territoire accompagner du ministre provinciale en charge de l’enseignement primaire secondaire et professionnel, valerien Mbalutwirande produit des conseils aux impétrants avant de les souhaiter bonne chance. Pour ce 02 Mai en ville de Goma, la dissertation et la rédaction au rendez-vous avant de voir le 03 Mai les épreuves traditionnelles, celles d’orales de français prévues du 04 au 07 Mai qui se clôture par une pratique professionnel du 08 au 13 Mai prochain.

Les hommages prononcés par Valerien Mbalutwirande à la personne du président de la République démocratique du Congo, Felix Antoine TSHISEKEDI « Je rends mes hommages déférents au président de la république, son excellence Félix TSHISEKEDI, pour sa volonté ardente de promouvoir la culture sous toute ses formes et qui ne cesse de rappeler que l’avenir de notre pays, repose sur une jeunesse bien éduquée en famille et bien formée à l’école » s’exprime-t-il. Ces finalistes aux épreuves ce jours, malgré leur statut habituel ; constitue une pierre d’édifice pour l’avenir d’un Congo meilleur, prospère et émergent. Le souhait du représentant du gouverneur et de tous les congolais en General, est d’une bonne chance et surtout un bon déroulement dans toute quiétude et que les finalistes atteignent un maximum de distinctions possible.

Pour rappel, les statistiques d’au moins 54 centres ont été relevé et retenu pour la province du Nord-Kivu.

Par Lebon KASAMIRA