Goma : Cinq  nouvelles victimes de l’insécurité  dans la partie ouest de la ville

Goma : Cinq nouvelles victimes de l’insécurité dans la partie ouest de la ville

Manifestation ce dimanche 3 mars 2019 dans le Q. NDOSHO. Un groupe de jeunes en colère est descendus dans la rue pour dire sa colère quelques heures après l’assassinat dans la nuit de Samedi de 4 civils et 1 militaire dans ce Quartier situé dans la banlieue Ouest de la ville de GOMA en proie à l’insécurité depuis quelques semaines. « nous sommes disposées a rencontré les autorités pour des propositions concrètes en faveur d’un retour de la sécurité dans ce Quartier mais dans l’immédiat nous exigions la prise en charge par l’Etat des personnes blessées et les obsèques des victimes de ce nouvel incident sécuritaire » déclare Abdoul l’un des manifestant . Les victimes ont été abattues par balle a la tombé de la nuit aux alentours de 19 heures par des hommes armés non autrement identifiés qui distribuent impunément la mort à la population depuis quelques jours dans cette partie de la ville, déplore les manifestants. Cela porte à plus de 15 le nombre de personnes tuées dans presque les mêmes circonstances d’insécurité dans ce Quartier.