Goma : Lancement  des 30 jours d’activisme pour la promotion du  vivre -ensemble

Goma : Lancement des 30 jours d’activisme pour la promotion du vivre -ensemble

Le monde a commémoré ce Jeudi 16 Mai la journée internationale du vivre- ensemble. Pour la deuxième année consécutive la journée a été marquée par des activités de sensibilisation de la population sur les valeurs de la cohabitation, la tolérance et l’acceptation mutuelle. Le consortium des ONG du NORD-KIVU engagées pour la promotion de la paix organise du 16 Mai au 16 Juin une campagne de sensibilisation de la population sur les valeurs du vivre -ensemble.

Le siège du centre d’appui aux vulnérables APV situé dans le Q. MUGUNGA a été choisi pour abriter les activités de lancement de la campagne 2019. « durent 30jours nous seront proche de la population et les autorités a tout le niveaux pour les sensibilisé autour du vivre -ensemble, une série d’activités ,des rencontres sportives et séances publics de communication sur le sujet serons organisé à la limite de nos moyens pour attirer l’attention de toute la communauté sur les conséquences négatives de l’exclusion de l’autre à l’origine des frustrations qui met a male le vivre- ensemble dans la province du NORD-KIVU » a déclaré Mme Charlotte DUSABE présidente de l’ONG APV membre du consortium.

La Journée internationale du vivre –ensemble en paix a été instituée par l’ONU a l’initiative de l’ALGERIE pour attirer l’attention des pays membres sur le besoins pour chaque nation membre de l’organisation de combattre la haine, le rejet de l’autre et la discrimination pour promouvoir la paix à travers le monde. « Nous sommes appelé à faire nos différence une opportunité du Vivre- ensemble, nous allons saisir cette opportunité pour parler a toutes les couches de la population ,la campagne que nous menons a sa place dans notre province qui est toujours à la recherche de la paix puisque déchiré par plus des 20 années de conflits » a déclaré Salomon MOSENGO un jeune chercheur, coordonnateur national de l’ONG TERRE DE PAIX , une organisation membre du consortium. Plusieurs autorités notamment le maire de GOMA MWISA KYIESE , le représentant de la ministre provinciale en charge de la justice et le chef de bureau de l’UNESCO au NORD-KIVU ont participé à GOMA a la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation de la population sur le Vire-ensemble dans la province du NORD-KIVU.

Le CICR exprime son inquiétude sur la détérioration continue de la qualité du travail de riposte contre la maladie à virus Ebola. Dans une déclaration rendue publique ce Jeudi le directeur santé du CICR se déclare très préoccupé par la faible mobilisation des ressources pour la lutte contre la maladie de la part de la communauté internationale et les contraintes lié à la défiance et l’insécurité sur le terrain dans les zones d’intervention.

Rédaction