ICCN : l’on s’en chemine  vers  la mise en place  d’un nouveau corps  de  protection  des parcs nationaux

ICCN : l’on s’en chemine vers la mise en place d’un nouveau corps de protection des parcs nationaux

L’ICCN l’institut congolais pour la conservation de la nature va renforcer la lutte contre le braconnage dans le parc national des VIRUNGA .Selon le Directeur General de l’ICCN Cosma WILUNGULA un nouveau corps de l’armé de protection des parcs va été mis en place avec l’appui de la MONUSCO. Un séminaire a été organisé pour la cause a KINSHASA avec au tour de la table, les autorités militaires et les responsables des parcs nationaux du pays. « Nous allons mettre sur pied un nouveau corps de gardes parc très aguerris pour faire face au braconnage » a déclaré a la RTNC le DG de l’ICCN. Plusieurs groupes armés écument les parcs Nationaux, leurs activités criminelles sont à l’ origine de l’insécurité et la destruction de la biodiversité dans le parc nationaux. Le Parc National des VUNGA est le plus affecté par l’insécurité. Des groupes armés congolais et étranger occupent plusieurs coins du Parc. Les Eco-gardes appuyés par les FARDC mènent des opérations militaires pour dominer les zones occupées sans beaucoup de succès ,résultat: les bandes armés sont toujours présent dans le Parc National des VIRUNGA .Pendant les dix dernières années les activités des groupes armés ont mis a male l’industrie touristique dans la Province du Nord-Kivu .La mis en place d’une nouvelle unité de protection du parc constitue une bonne nouvelle pour le travail de conservation.


Naasson WAZIWAZI