Kinshasa : l’udps  soutient la nomination rapide par le chef de l’état d’un  formateur du gouvernement

Kinshasa : l’udps soutient la nomination rapide par le chef de l’état d’un formateur du gouvernement

Le Secrétaire Général adjoint de l’UDPS en charge des questions stratégiques Rubens Mikindo, a déclaré, sur la radio Top Congo, ce samedi 09 Mars, que le président de la république Félix Tshisekedi doit urgemment nommé le premier ministre. « Il est impérieux que nous passions à la nomination d’un formateur. L’article 78 de la constitution prévoit à ce que l’informateur puisse faire son travail pendant 30 jours. Depuis que le président a prêté serment, ça fait déjà plus de 40 jours qu’il est à la tête du pays. S’il fallait encore passer par l’informateur, ça allait nous prendre encore 30 jours », a-t-il déclaré. Pour faciliter la tâche au Chef de l’État, en ce qui concerne l’identification de la majorité, UDPS rappelle que Jean-Marc Kabund s’est saisi du dossier pour gagner du temps. « Il a identifié la majorité », a indiqué Rubens Mikindo. Il faut noter qu’au terme des discussions, les coalitions FCC et CACH sont tombées d’accord pour la nomination d’un premier ministre et ont appelé le président de la République à le nommer le plus tôt possible.