Lancement de la première édition de Siye Word, une diversité d’opinions

Lancement de la première édition de Siye Word, une diversité d’opinions

L’institut d’Art Oratoire, une compagnie d’apprentissage aux arts de la scène, vient de lancer la première édition de siye Word, qui est une télé réalité unique à son genre. Lancer ce dimanche 21 avril 2019 dans l’enceinte de l’université lumière de Bujumbura à Goma avec objectif de rassembler les artistes en arts confondu pour parler un même langage en apportant un plus dans la sociét.

Une heure de temps dédiée aux spectacles, a suffi pour qu’on découvre la grandeur des mots de la pensée et de l’imagination de certains artistes invités à cette première édition de SIYE WORD pour colorer ce show où les mots et la diversité d’opinions font tout le spectacle. Jenny Paria, un artiste rappeur et slameur de la grande compagnie Institut d’Art Oratoire évoluant à Goma ; dans son spectacle, à déclarer être le plus fort des rappeurs du monde « je suis le meilleur rappeur du monde même si je ne suis pas ton artiste préféré… » Dit-il. Cet artiste au jeu de mots, à une métaphore imposée dans ses textes, a livré son spectacle avec certains morceaux à l’occurrence de En panne d’inspiration, ‘’Artiste’’, ‘’Train sans raille’’, Dans le morceau slam ‘’En panne d’inspiration’’, un slameur est comme un dragon, le dragon vomit du feu, le slameur vomit a son tour des mots…, c’est l’explication de celui-ci en voulant expliquer comme quoi, tout le monde peut faire toute chose à son gré, il suffit justement de faire un premier pas malgré des pannes. Dans le morceau slam ‘’Roman infini’’, l’artiste dénonce les indifférences, les injustices et les inégalités de ce monde, tout en prônant la diversité et l’éveil de conscience. Bref pour Jenny Paria, le morceau Train sans raille, selon lui, chaque texte commence par une lettre mais ce dernier commence plutôt par une larme…

Henry MUBIMBI, à son tour étant artiste humoriste et slameur d’un très grand renom, évolue dans la compagnie Gomedy-club, prenant parole, il fait égailler les spectateurs dans un spectacle plein de vannes telle que : ‘’Histoire de la télé’’ qui raconte ses conneries perso vécues dans les années jadis. Il partage les morceaux slam :’’ Ma plume’’, j’écris comme Grand Corps Malade, lui qui n’est jamais guéri, moi je suis un petit corps Guéri mais qui tombe parfois malade, et ‘’Tarata Tante’’ Mois de l’année…

MATESO

, une pièce théâtrale interprétée par les acteurs de l’Institut d’Art Oratoire était aussi au rendez-vous. Notons que Siye Word est dans sa première édition avec une réussite totale.


par Lebon KASAMIRA