Lutte contre la COVID 19 : la Fondation Remy SEGIHOBE la matérialise dans sa campagne « Aimons-nous vivants »

Lutte contre la COVID 19 : la Fondation Remy SEGIHOBE la matérialise dans sa campagne « Aimons-nous vivants »

Pour lancer ladite campagne philanthropique, Remy BAHATI SEGIHOGE, président de cette fondation vient d’offrir jeudi 18 juin 2020 à une poignée de personnes vulnérables un lot important de masques de protection.

En surcroit, la fondation a renforcé la ration alimentaire pour une centaine d’invités: Quelques kilos de haricots, du sel de cuisine, du sucre et de la farine de manioc.

Alors que l’impact de cette pandémie se fait sentir sur le sachet de la ménagère depuis près de trois mois, la fondation Remy SEGIHOBE ne lésine pas.

Son patron, a invité ce jour, un échantillon de ses membres en vue de leur rappeler les mesures-barrières édictées par l’organisation mondiale de la santé « OMS » et l’autorité étatique.

Le credo est revenu à la rencontre du jour, la seule différence, c’est que les impératifs de « respect de la distanciation physique de un mètre entre sujets, le port des masques en public, l’auto-confinement et le lavage de mains à l’eau et au savon ou carrément à la solution hydro alcoolique » ne sont pas toujours facile à expliquer à des personnes qui viennent de la classe moyenne, si ce n’est que par l’usage d’un registre de langue adapté (le swahili simple et compréhensif)

A l’occasion, la fondation a présenté le fruit de ses actions sur le terrain : un groupe de femmes a fini en couture et a fait un lot important de cache-nez que la fondation a racheté :

« Ce groupe de mamans a fini la formation en couture à l’Institut Nationale de Préparation professionnelle. Elles nous ont fait de jolis cache-nez que la fondation a racheté pour vous les redistribuer… la formation en métier se poursuit dans les autres domaines de la vie pour nous rassurer que vous devenez autonomes et développez vos familles respectives au même rythme que vous le faites pour notre pays ». S’est réjoui devant les invités, le responsable de la Fondation qui porte son nom ‘Remy SEGIHOBE’, accompagné des membres de sa formation politique : le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD en sigle.

Quoique le pays est à son cumul de plus de quatre mille cinq cents cas de contamination à la ‘’Corona Virus Desease’’, Remy SEGIHOBE souhaite revoir ses membres très bientôt, puisqu’il croit en l’éradication de cette pandémie grâce à l’engagement de tous.

Flavien MUHIMA