Nord-Kivu : Julien Paluku ne sera pas candidat à sa propre succession à la tête de la province

Nord-Kivu : Julien Paluku ne sera pas candidat à sa propre succession à la tête de la province

Le chef de l’exécutif provincial sortant ne briguera pas le fauteuil de gouverneur de province lors des prochains scrutins. Julien PALUKU KAHONGYA a finalement mis fin au suspense lors d’une interview accordée à nos confrères de la voix de l’Allemagne ce Lundi 25 Fév. Après 12ans de travail à la tête de la province la loi lui offrait encore la possibilité de se représenter ; ce qui lui faisait passer comme étant l’un des prétendants sérieux au poste de gouverneur pour les nouvelles institutions provinciales attendues. Julien PALUKU KAHONGYA élu député national dans la circonscription électorale de LUBERO territoire a déclaré qu’après plus d’une décennie à la tête de la province il est temps de passer la main en ce moment où la province jouit encore d’une bonne situation : « La grande réussite que je retiens dans l’exercice de mes fonctions pendant tout ces temps passés à la tête de la province est d’avoir empêché une guerre interethnique entre communautés dans une province confrontée en permanence a des tensions entre ces dernières » a-t-il déclaré. Julien PALUKU est actuellement le gouverneur qui peut se faire valoir un bilan positif jamais réalisé par ses prédécesseurs estime une partie de la population du NORD-KIVU et naturellement les membres de sa famille politique le BUREC, Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo.