Nord-Kivu : Sit-in jusqu’au matin au bureau du parquet près le tribunal de paix de Rutshuru

Nord-Kivu : Sit-in jusqu’au matin au bureau du parquet près le tribunal de paix de Rutshuru

Une cinquantaine d’habitants de Rutshuru ont passé la nuit devant le parquet près le tribunal de paix de Rutshuru.

A travers la société civile mini des calicots où on pouvait lire « Trop c’est trop avec une justice criminelle. » Plus de cinquantaine, hommes et femmes ont passé la nuit devant ce bureau pour exiger le départ immédiat du procureur Zacharie NGANDU.

Jusqu’à maintenant vous pouvez toujours observer les manifestants à ce bureau. Selon la société civile force vive de Rutshuru, le procureur Zacharie est accusé d’être à la hauteur des morts de prévenus au cachot pour privation des soins médicaux et nourriture, le procureur ne se gêne pas d’exiger des amandes exorbitantes et illégales qui entrent dans ses poches.

« Comme vous pouvez le remarquer, mon frère Sibomana Samuel était enfermé dans cette petite maisonnette de 2 mètres sur 2, avec plus de 35 autres détenus, gravement malade, le procureur nous a exigé de l’argent pour qu’il autorise le traitement du pauvre Samuel à l’hôpital ; du coup notre frère est mort ici. » Témoigne un des membres de la victime décédée mardi.

Dans la matinée du 13 Octobre, Monsieur Sibomana Samuel membre du Comité Territorial de la Jeunesse ( CTJ/ Rutshuru) n’a pas résisté à la mort dans le cachot du parquet, après Monsieur Kanaume BALINGANANO décédé au cours de ce même-mois.

Keren MIBURO / Rutshuru