Nord-Kivu : Un ministre des arts doit être artiste. Quid de ROBERT LUFUNGULA?

Nord-Kivu : Un ministre des arts doit être artiste. Quid de ROBERT LUFUNGULA?

L’actuel ministre provincial de la culture et des arts est plutôt du domaine des juristes. Robert LUFUNGULA C’est un juriste avocat en même temps il gère plus de deux ministères au Nord-Kivu.

Dans plusieurs ministères publics en RDC, les gens à la tête viennent souvent des domaines autres que les ministères qu’ils gèrent.

C’est le cas même pour des postes dans des entreprises étatiques.
Dans les réseaux sociaux par exemple, des internautes congolais accentuent les discussions sur la politique qui influence l’emploi en RDC.

A Goma, ce vendredi, les artistes ont publié une déclaration contre cette idéologie des dirigeants.

Des artistes musiciens, peintres, cinéastes, slameurs, dessinateurs, et ceux de diverses domaines ont lancé une déclaration sur le cas concret du Nord-Kivu.
On peut lire dans la déclaration rendue publique ce vendredi :
La République Démocratique du Congo a connu un passé très tumultueux, depuis un moment, donnant cours à une mauvaise gestion du ministère de culture et art qui est toujours géré par les personnes qui n’incarnent pas du tout les valeurs artistiques.

Ne sachant pas ce qu’ils peuvent faire pour les artistes, ils continuent à tâtonner en laissant les professionnels de l’art demeurer dans leur triste sort. Une situation qui entraîne la détérioration de la culture en générale car ceux qui la gèrent ne maîtrisent pas du tout ce secteur. Mais également, le fait de combiner les ministères, fait à ce que les titulaires se penchent où ils se sentent mieux placés. Cela revient au cas de notre ministre de la culture et Art, son excellence monsieur Robert LUFUNGULA, lui qui gère trois ministères, dont le ministère de la Justice, tourisme mais aussi le ministère de la culture et des arts. Juriste de profession et de formation qu’il est, le choix est clair, il opte le principe de la pharmacie aux pharmaciens. Voilà pourquoi il concentre ses énergies à celui de la justice et laisse tomber les autres.

Eu égard à ce qui précède :

1. Les artistes de la province du Nord-Kivu plaident au détachement du ministère de la culture à d’autres ministères, Car cette pratique ne vise pas à promouvoir les miroirs de la société, je fais allusion aux artistes.
2. Les artistes de la province du Nord-Kivu demandent la réattribution du ministère de la culture et Art aux artistes, étant donné que c’est eux qui maîtrisent très bien leurs problèmes et savent comment y apporter solutions
3. Pour clore, nous demandons le respect strict de la loi numéro 086/03 du 05/Avril 1986 portant protection des droits d’auteur et ceux des voisins, afin de permettre aux artistes de produire leurs œuvres aisément en sachant qu’elles seront achetées avant d’être exploitées. Trop c’est trop, il faut que les choses changent...

Ces revendications requièrent un caractère urgent et appellent à des réponses urgentes. Nous annonçons donc la tenue des grandes manifestations populaires à la longue si une fois nos revendications ne sont pas répondues comme il se doit.

Dieudonné Mango