POLITIQUE : La nomination des mandataires de certaines entreprises Publiques fâche au PPRD Nord-Kivu

POLITIQUE : La nomination des mandataires de certaines entreprises Publiques fâche au PPRD Nord-Kivu

La décision du Président Felix TSISEKEDI ne semble pas unanime même au sein de sa coalition politique au pouvoir : le FCC-CACH Fabrice KUGAYA, meilleur perdant aux législatives de 2018 dans le territoire de MASISI, et cadre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD- Nord-Kivu) fustige le fait que le Chef de l’État ait songé une autre fois aux mêmes noms pour cette autre nomination attendue par de milliers des Congolais comme élément de différence d’avec les régimes d’entant ;
« Je m’insurge contre la logique selon laquelle il faut appartenir à une lignée de ceux qui ont vu en premier le soleil en politique. Les mêmes noms reviennent toujours et toujours comme si en dehors d’eux la nation ne dispose d’aucune intelligence » s’indigne ce jeune fervent politique du Nord-Kivu qui se range du côté de la logique pure au sein de sa famille politique sans crainte aucune.

Ce jeune politique revient sur la plainte de milliers des Congolais qui ont estimé que certains acolytes du régime KABILA ne devraient plus apparaitre parmi les heureux nominés et tien pour argument qu’ils sont déjà députés, certains sénateurs en surcroit, voilà pourquoi, selon ce notable du territoire de MASISI, ils devraient laisser la place spécialement aux jeunes pour que se matérialise la promesse du chef du chef de l’État congolais de donner à la jeunesse l’opportunité de développer la RDC.

« il y a des jeunes et autres politiques qui, malheureusement sont juste servi comme marche pieds des soi-disant leaders qui une fois au pouvoir ne regardent que leurs familiers et copines, c’est triste ! » soulevé désespérément cet acteur politique du Nord-Kivu La nomination de mandataires de certaines entreprises étatiques fait couler encre et salive depuis quelques heures après la lecture de la décision du chef de l’État à la chaine officielle du pays.

La décision dénote qu’une grosse part du gâteau a été accordée au Front commun pour le Congo (FCC) dans l’attribution des fonctions, La nomination comme PCA de la Ligne maritime Congolaise (LMC)de Lambert Mende OMALANGA, ancien ministre de la Communication et média sous Joseph KABILA et plusieurs fois ministre auparavant, mais aussi celle José MAKILA SUMANDA, plusieurs fois ministre, aujourd’hui triple casquette au parlement congolais, sont parmi celles qui fâchent le plus

Dieudonné Mango