POLITIQUE : le Nord-Kivu pleure le sénateur Pierre LUMBI OKONGO à sa manière

POLITIQUE : le Nord-Kivu pleure le sénateur Pierre LUMBI OKONGO à sa manière

Le recueillement du sénateur Pierre LUMBI, vendredi 19 mai 2020 au quartier lac vert, Périphérie sud-ouest de la ville de Goma, réuni pour une de rares fois acteurs venus de toutes obédiences : majorité au pouvoir, opposition radicale groupes de pression et société civile, partout l’on dit retenir une leçon du sénateur OKONGO.

De façon spéciale, au-delà de 20 personnes, la cérémonie a été autorisée par le Gouverneur du Nord-Kivu pour que son parti « Ensemble pour la République » organise les honneurs de cet ancien acolyte du régime Kabila qui a embrassé la porte de l’opposition à la veille des scrutins de 2018.

Une réunion de même catégorie a eu lieu ce jour dans les 3 villes et les six territoires du Nord-Kivu.

« La raison de ma présence en ces lieux, c’est pour témoigner de la grandeur de l’homme qu’on est en train de pleurer. C’est aussi pour témoigner les valeurs incarnées en Pierre LUMBI, valeurs que je voudrais que les Nord-kivuciens reprennent pour la gestion du RES public même quand il était avec nous» témoigne la Gouverneur Carly qui reconnait dans le sénateur disparu un leadership au-dessus du lot, qui a incarné l’objectif principal d’améliorer le vécu quotidien du Congolais.

« Le sénateur de la République » comme l’appellent d’aucuns au Nord-Kivu, a reçu contre toute attente, les honneurs du Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu qui reconnait en lui le faiseur de la sécurité.

Une vague de députés et représentants de l’UNADEF, l’UDCF, l’AAD, du G7, de AMK, de PDC, les partis d’Ensembles pour le changement, les formations sous l’égide, reconnaissent l’humilité et les œuvres de Pierre LUMBI qui a travaillé d’abord au sein de la société civile, ensuite comme ministre au sein du gouvernement éphémère du feu Étienne TSHISEKEDI avant de revenir sous Joseph KABILA comme conseiller.

« que ce soit au G7, au MS au MRS ou ailleurs, nous n’avons pas un seul jour vu le camarade LUMBI exiger que son effigie soit affichée en grand tout comme en petit, voilà le moment propice pour que nous les affichions pour pérenniser son image comme il nous le demandait » soulève le député KAKULE SAASITA qui retient que le slogan de « ne jamais faire les dictateurs »

Flavien MUHIMA