RSS: Une bonne information pour une sexualité complète sûre et saine

RSS: Une bonne information pour une sexualité complète sûre et saine

Beaucoup de femmes sont souvent victimes et perdent la vie parce qu’elles ne sont informées sur les questions liées à la santé reproductive. Prenons par exemple les filles issues des familles pauvres, dans cette catégorie on observe un taux élevé de grossesses non désirées avec comme risques :
avortement dangereux, la mortalité, invalidation maternelle, et autres problèmes connexes. Les filles ont du mal de vivre avec une de grossesse non désirée, ce qui le pousse à se donner délibérément la mort. Alors pour préserver leur propre santé sexuelle et reproductive, les personnes doivent pouvoir accéder à des informations exactes et à la méthode de contraception sûre, il faut comprendre, chers femmes et filles en âge de procréer que la méconnaissance des sujets liés à la santé reproductive est la première cause des cas de plusieurs décès féminins en RDC, il faut être en bon état sur le plan physique, mental et social, relativement à tous les aspects du système reproductif.

Pour mériter une bonne santé sexuelle et reproductive, dans cet état, les personnes sont en mesure de profiter d’une vie sexuelle satisfaisante et sûre, et ont la capacité de se reproduire et de décider si elles désirent le faire, quand et comment et lorsqu’elles décident d’avoir des enfants, les femmes doivent pouvoir accéder aux services qui pourront les aider à vivre au mieux leur grossesse, à accoucher en sécurité et à mettre au monde un bébé en bonne santé. Ce constat est particulièrement évident en RDC

A noter que, la santé reproductive est une préoccupation qui durera toute la vie, depuis l’enfance jusqu’à l’âge avancé. De plus, tous les efforts en faveur de la santé sexuelle et reproductive dépendent de la disponibilité de fournitures médicales essentielles, tels que les contraceptifs, les médicaments vitaux et les équipements médicaux de base.

Dieudonné Mango