Soutien des structures communautaires du Nord-Kivu au Gouverneur Carly Nzanzu : les « Hunde » de Masisi emboitent les pas

Soutien des structures communautaires du Nord-Kivu au Gouverneur Carly Nzanzu : les « Hunde » de Masisi emboitent les pas

Il s’observe ces jours-ci en ville de Goma, Chef-lieu de la Province du Nord-Kivu et dans des territoires de la Province, des actions et sorties médiatiques des jeunes Nord-Kivutiens appartenant aux différentes synergies communautaires des différents territoires qui lancent des messages de soutien à Carly Nzanzu Kasivita, l’actuel Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, qui fait face à une motion de défiance initiée par une dizaine des députés provinciaux du Nord-Kivu.

Après les déclarations des jeunes de la communauté du territoire de Walikale et de ceux du territoire de Beni, le mercredi 23 Décembre 2020 à Goma la coordination provinciale des étudiants de la communauté « Hunde » de Masisi et toutes les structures des jeunes « Hunde » de ce territoire réunis en synergie ont déclaré à leur tour soutenir le Gouverneur du Nord-Kivu et faire barrière à la motion de défiance initiée contre lui par certains élus Provinciaux du Nord-Kivu qui selon eux ne vise qu’à déstabiliser les institutions provinciales déjà établies issues de l’exercice démocratique.

« C’est une démarche qui met un frein au développement intégral engagé par les Nord-Kivutiens sous la guidance du Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita. Nous appelons nos élus de Masisi et ceux d’autres communautés qui ont apposé leur signature à cette motion de les retirer. Le Gouverneur Carly Nzanzu mérite le soutien de tous pour le décollage de cette province surtout qu’il incarne la vision du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, celle d’une union sacrée » notent-ils.

Même approche partagée la veille par l’Asbl « vision de la notabilité du territoire de Beni et la jeunesse du territoire de Walikale qui privilégient un cadre provincial de concertation entre politiques du Nord-Kivu pour arrondir les angles et faire des propositions idoines sans visée un intérêt personnel talque le viserait selon eux certains élus motionaires.

D’un autre côté, pour certains observateurs ces différentes déclarations de ces jeunes des différentes communautés du Nord-Kivu exprime une manipulation des politiques pour juste faire croire à la face du monde que tout Nord-Kivutien est d’accord avec la gestion de l’actuel Gouverneur de la Province du Nord-Kivu.

« Ces structures communautaires des jeunes de la province devraient s’exprimer régulièrement lorsqu’on tue des gens dans différents territoires. le chômage bat son plein dans la jeunesse Nord-Kivutienne d’où la multiplicité des groupes armés.

Que font ces jeunes face à cela? Pourquoi ne font-ils pas des déclarations pour dénoncer cela. Pourquoi s’opposer tant à une motion de défiance qui est une démarche démocratique de la part des élus qui représentent d’ailleurs les communautés de 6 territoires de la province. Cette contradiction observée entre la base et ces élus prouve qu’il y a manipulation pour des fins politiques et ça se fait juste pour garder des postes politiques »souligne Polydore Kasereka, acteur de la société civile du Nord-Kivu.

Entretemps, le Député Saasita, un des élus provinciaux du Nord-Kivu qui ont initié cette motion de défiance contre le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita fait savoir bien que ce dernier soit appelé à Kinshasa, cette motion est toujours d’actualité et y sera encore même à la session de Mars 2021 jusqu’à ce que le Gouverneur s’expliquera sur ce dont il est reproché dans sa gestion.

Melis Boasi, Correspondance particulière